mardi 22 septembre 2015

Chronique Maman dit que c'est ma faute.

Maman dit que c'est ma faute.
Cathy Glass




Par Cathy Glass
Editions France Loisirs
Date de parution: 2007
Nombre de pages: 363
Prix: 18,90€
Genre: Témoignage


Quatrième de couverture:



Aucune vie n'est sans espoir... Mère d'accueil, Cathy se voit confier Donna, 10 ans. La petite fille brisée mettra longtemps à révéler l'horreur de ce que sa famille lui a fait subir : battue, humiliée, elle a été réduite à l'esclavage par sa mère et ses frères. Il faudra toute la patience de Cathy pour lui permettre de se libérer de ce cauchemar.



C'est un livre émouvant et révélateur. Je n'ai pas su m'empêcher de verser ma petite larme. Ce livre montre la détresse d'une petite fille: Donna. Donna a dix ans quand les services sociaux décident de la placer dans une famille d'accueil. Mais le calvaire de la petite fille sera véritablement terminé lors de la dernière audience du juge qui la placera définitivement. Cette petite fille a subi des maltraitances physiques et psychiques pendant toute son enfance. Elle est  la deuxième fille d'une fratrie de 4 enfants. 

L'auteur dépeint cette famille tel qu'elle est c'est-à-dire horrible. On peut s'imaginer dans le moindre détail cette mère qui fait subir de mauvais sévices à ces trois derniers enfants. Elle les incite à frapper Donna comme si cela était normal. 

L'auteur, qui est la famille d'accueil de cette petite fille, va elle aussi subir par l'intermédiaire de Donna, les mauvais châtiments de la mère. La petite fille expulse sa colère dès qu'elle revoit sa mère. Mais Cathy (l'auteur), ne va pas se laisser abattre facilement. Elle va Montrer à la petite fille qu'elle n'est pas l'incapable et la mocheté que sa mère le prétend. On ressent l'amour d'une famille d'accueil face à la misère du monde.

J'ai trouvé se livre révélateur car il nous fait prendre conscience de se qui ce passe (peut-être) pas loin de chez nous. En effet, combien d'enfants dans nos pays subissent ce genre de maltraitance? En faisant mes recherches, j'ai appris que +/- 4000 enfants sont maltraités en Belgique par an. Je trouve se chiffres énormes. Pendant tout le livre, je me suis dit comment peut-on faire cela à un enfant. Ses enfants sont sans défenses et ils perdent complètement leur espoir envers l'humain. Ils ont tendances à reproduire le même schéma si personne ne s'oppose à cela.

Je trouve se livre intéressant et émouvant à lire tranquille dans son fauteuil. Il faut s'attendre à avoir beaucoup d'émotion.

Je voudrais rendre hommage à toutes ses familles d'accueil qui se battent pour que ses enfants vivent dans un monde meilleur. Alors je dis bravo à vous , votre courage, et votre humanité!!!